Annoncé en conférence de presse le 14 avril, le Front National du Puy de Dôme a présenté les candidats validés par la commission nationale d’investiture aux législatives dans le département.

Retrouvez la campagne de chacun des candidats sur les réseaux (liens en fin d’articles).


1ère circonscription: Mme Anne Biscos – 49 ans

« Nous ne pouvons plus accepter de confier notre pays à ceux dont la gloire personnelle et l’arrivisme financier guident chaque mesure ou choix. Nous vivons les erreurs quotidiennes dues à leur politique : Europe, chômage, agriculture, désindustrialisation, éducation, insécurité, immigration exponentielle, dette, justice, etc…

La 1ère circonscription du Puy de Dôme, a suivi difficilement l’ascension du Front National puisqu’ ici, on est à gauche depuis la 2ème guerre mondiale. Nos scores augmentent pourtant significativement même si notre représentation est irrégulière.

Et pourtant ….

 Classés « Quartier Sensible Très Difficile », les quartiers Nord et St-Jacques, sont à l’échelon juste en dessous des quartiers de non droit. L’actualité nous le confirme, les bandes  y imposent leurs lois, sans aucune peur, ni respect des forces de police ou de gendarmerie.

L’arrivée de migrants économiques (et non politiques) dans notre circonscription, en majorité des hommes, nous inquiète. Elle nous est cachée, aucune information publique sur les CADA, les meublés et hôtels réquisitionnés.

M’élire député sera avant toute chose élire la transparence, l’engagement et construire ensemble une France au service du peuple. »

Me suivre: facebooktwitter


2nd circonscription: M. Stanislas Chavelet – 46 ans

« Nous sommes les héritiers d’un grand peuple. Il s’est constitué au cours des âges sur une terre magnifique. Notre peuple est travailleur, généreux, créatif, fraternel. C’est un peuple de bâtisseurs. Il puise dans son immense histoire et dans sa culture exceptionnelle l’énergie de prolonger une œuvre unique, notre chef d’œuvre commun: La France.

Le nom même de notre peuple signifie libre. Or nous ne le sommes plus. Totalement pris en tenaille entre l’Union européenne et la finance mondialisée, nous avons perdu le pouvoir de décider pour nous-mêmes. Nous ne sommes plus nous-mêmes puisque nous sommes sans monnaie, sans frontières, sous tutelle législative et budgétaire. Nous sommes infantilisés.

Est ainsi en cause notre plus grande conquête: la liberté ! Mais la liberté est exigeante. Pour elle nous avons bien souvent fléchi; nous avons plusieurs fois manqué de périr. Et nous nous sommes toujours relevés ! Notre époque renouvelle ce point de césure historique: soit nous reprenons en main notre destin commun, soit nous l’abandonnons à un tiers et nous subirons encore le joug de la dépendance.

Député, je travaillerai sans relâche à défendre tous les Français de toute inféodation, je lutterai aux cotés de Marine Le Pen et des députés du Front National pour rendre au peuple français sa liberté et la démocratie réelle. Je veux que l’âme de la France renaisse. Je veux redonner aux Français l’immense joie de s’accomplir et d’être fiers d’eux-mêmes ! »

Me suivre: facebook / twitter


3ème circonscription: Mme Anne-Marie Carta – 43 ans

« Tout se brade dans notre pays sans que nous n’ayons un mot à dire. Nous devons tout affronter à la fois, sans jamais être consultés, en subissant tantôt le mépris, tantôt l’ignorance de nos dirigeants. Notre agriculture est en ruine, notre industrie en berne, le chômage augmente, l’endettement est colossal, l’insécurité est partout, l’immigration de masse… notre pays est réduit à peau de chagrin.

La volonté et le courage de Marine Le Pen, la cohérence de son projet, ont éveillé en moi le devoir de m’engager: Pour l’avenir de nos enfants  auxquels nous devons plus que songer, mais aussi en mémoire de nos anciens qui se sont battus pour une liberté peu à peu confisquée à travers les politiques européennes désastreuses.

Avec bon sens, je souhaite représenter la nation, agir et m’exprimer au nom de l’intérêt général, dans le soucis constant du bien commun, être l’écho des préoccupations de mes concitoyens. Dénoncer, critiquer, défendre, permettre la progression de la législation et en améliorer son application.

Rétablissons dans notre pays l’ordre économique, l’ordre interne, l’ordre diplomatique, l’ordre moral et surtout retrouvons la plus belle et la plus grande des libertés, celle  d’être un peuple souverain. »

Me suivre: facebook / twitter


4ème circonscription: Mme Sylwia Powarunas – 47 ans

« Je suis particulièrement fière d’être française tout en restant attachée à mes origines polonaises qui font partie de ma vie privée.

La civilisation européenne et particulièrement l’universalisme français propose, non pas l’intégration mais l’assimilation. Il s’agit donc non seulement de respecter les lois mais surtout de s’imprégner et de faire nôtre la culture, l’histoire, la langue et l’esprit du pays qui nous accueille, sans oublier d’où nous venons.

Tant d’autres étrangers ont su s’assimiler au cours du XXème siècle en France: Italiens, Espagnols, Portugais … Même certains immigrés venus d’Afrique, de Chine, de Corée, du Vietnam malgré une spiritualité parfois très différente.

Les devoirs que nous avons envers la France me font penser à la citation de J. F. Kennedy (discours d’investiture – 20 Janvier 1961) “Ne vous demandez pas ce que votre pays peut faire pour vous, demandez-vous ce que vous pouvez faire pour votre pays.” 

C’est cette vision que je souhaite défendre à l’Assemblée National pour tous les Français de cœur et d’âme avec Marine Le Pen. »

Me suivre: facebook / twitter


5ème circonscription: M. Jérôme Jayet – 37 ans

« Investi par le Front National pour les élections législatives dans la 5ème circonscription du Puy de Dôme, je suis fier de porter haut, auprès des citoyens de ce territoire, les valeurs défendues par Marine Le Pen.

Livradois, Forez, Montagne Thiernoise, Limagne, autant de terroirs complémentaires qui structurent cette circonscription. Ambert et Thiers en sont les deux pôles. L’agriculture et l’industrie, le paysan et l’ouvrier, les racines et l’innovation : notre programme, celui de Marine Le Pen !

Oui, notre force vient de là : le parler vrai, « dire les choses » ! Et l’ouvrier Thiernois pourrait en dire, lui dont la situation n’a fait qu’empirer depuis 30 ans ! D’une industrie florissante et multiséculaire, celle de la coutellerie voilà ce qu’ils en ont fait : de l’acier chinois, une main d’œuvre allogène, des ouvriers paupérisés, un patrimoine historique délaissé.

Le paysan aussi pourrait en dire. L’Europe de Bruxelles extirpe jusqu’aux dernières gouttes de sève de cette âme terrienne ; transformée en une micro agriculture de survie, étranglée par des réglementations totalitaires faites ailleurs, dans un monde aseptisé, gris, dans lequel ne souffle plus l’Esprit.

La France de 2017 !

Mon engagement principal comme celui de notre projet national est de rendre la parole au peuple. Parmi les 144 engagements de ce projet présidentiel, le sixième consiste à réformer les niveaux d’administration et de mettre au cœur d’une démocratie retrouvée les communes, bases organiques et historiques de notre Nation. C’est là que sont nos racines, c’est là que le pouvoir légitime se trouve !

Alors rendons la Liberté à la France et les libertés aux Français ! »

Me suivre: facebook / twitter